Tous les articles par choisis la vie !

Comment la psychiatrie a détruit ma vie

Témoignage de NN

6 juin 2017

J’ai 21 ans ; je suis étudiant en Faculté de Droit. Je suis en 3ème année. Je viens d’avoir 1 sur 20 en Droit international public ; j’ai rendu copie blanche en Droit administratif des biens et en Droit des libertés fondamentales. Je viens de recommencer de fumer, et, très vite, je m’intoxique. Continuer la lecture de Comment la psychiatrie a détruit ma vie

Liberté d’aller et venir en psychiatrie

La liberté d’aller et venir en psychiatrie, ainsi s’intitule un dossier du mensuel Santé mentale dans son numéro 199 de juin 2015. La violence de l’enfermement et de la contention manuelle et chimique concerne les adultes, mais aussi les enfants hospitalisés en psychiatrie, même ceux qui le sont librement. La CGLPL (Contrôleur des Lieux Privatifs de Liberté) énumère  dans l’article intitulé Certaines restrictions de liberté sont anormales tous les types de violation des droits des patients qu’elle a déjà pu constater dans les hôpitaux visités par ses services. Nicole Maillard-Déchenans, du Groupe Information Asiles, dans son article Ils t’attrapent, ils t’attachent, te serrent fort…, décrit notamment les pratiques de contention subies par les patients, y inclus de jeunes enfants, et qui peuvent aller jusqu’à la mort de la personne ainsi contrainte manuellement et chimiquement. Elle y montre que d’autres façons de soigner et de contenir sont possibles dans le respect de la dignité et des droits des patients. Dominique Friard, dans un article intitulé Le soin portes ouvertes, une pratique honteuse ?, décrit la dérive de la psychiatrie ces dernières décennies vers la pratique systématique de l’enfermement et de la contention au détriment de l’expérience pourtant depuis longtemps validée de l’efficacité des soins sans contrainte, que l’on soit ou non hospitalisé librement..

Une folle judiciarisation ?

Une folle judiciarisation ?
Une approche socio-historique du contrôle judiciaire des hospitalisations contraintes en psychiatrie,

ainsi s’intitule le mémoire  présenté en juin 2014 par Marguerite Chadi en Master 2 « Sociologie et Anthropologie : politique, culture et migrations »
Spécialité Recherche « Sociologie et philosophie politique »
Paris VII-Diderot, UFR Sciences sociales
Centre de sociologie des pratiques et des représentations politiques (CSPRP).

Ce mémoire consiste en une approche socio-historique du contrôle judiciaire des hospitalisations contraintes en psychiatrie. Ses descriptions d’audiences devant le JLD depuis les lois de 2011 et 2013 sont particulièrement édifiantes ! Mais tout le mémoire, y inclus le recul historique sur l’évolution de la législation (beaucoup inspiré des travaux de Philippe Bernardet, cheville ouvrière du GIA) est intéressant et bien documenté.

Convention européenne des Droits de l’Homme

Le texte intégral de la Convention de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales telle qu’entrée en vigueur le 1er juin 2010 fait référence en la matière dans les pays membres du Conseil de l’Europe signataires de ladite Convention.

Citons son article 5 :

ARTICLE 5
Droit à la liberté et à la sûreté
1. Toute personne a droit à la liberté et à la sûreté. Nul ne peut
être privé de sa liberté, sauf dans les cas suivants Continuer la lecture de Convention européenne des Droits de l’Homme