Mainlevée pour absence d’interprète

Du fait de sa non-maîtrise de la langue française et de l’absence d’interprète à ses côtés à tous les stades de la procédure de son hospitalisation complète sans consentement au Centre Hospitalier Guillaume Régnier à Rennes, un citoyen britannique a obtenu la mainlevée de la mesure par décision du TGI de Rennes du 3 mars 2017.