Même un médecin peut être interné

Être soi-même médecin ne protège ni de l’internement abusif ni de pseudo-« soins » tout à fait inadaptés de la part de « collègues » à l’éthique plus que douteuse… La Dr Agnès Beaufeuil témoigne de la facilité dont un conjoint, lors d’un conflit conjugal, peut provoquer l’hospitalisation sans consentement de son épouse afin de s’approprier ses biens. Elle décrit aussi les traitements médicamenteux qu’on lui a fait ingurgiter alors qu’elle n’était absolument pas délirante.